Acheter des contenant pour déchets médicaux en ligne

Contenant pour déchets médicaux

Publié le : 18 janvier 20215 mins de lecture

La gestion des déchets médicaux DASRI est soumise à plusieurs règlements. Les conditions de collecte, de stockage, d’emballage et de transport des déchets doivent assurer l’absence de risque d’infection. La classification des déchets hospitaliers doit suivre des règlementations d’hygiène très strictes pour garantir la sécurité des personnes susceptibles d’être contaminées par le sang et la salive.

Qu’est-ce qu’un DASRI ?

Le conteneur dasri est issu du domaine des activités de suivi, de diagnostic et de prévention, de traitement ou de soins palliatifs dans les domaines de la médecine vétérinaire et humaine. Les déchets incluent des microorganismes et présentent donc un risque d’infection pour l’homme.

On peut diviser les déchets médicaux en 3 catégories :

  • Substances piquantes, tranchantes et pointues comme les seringues, destinées à être jetées, en contact ou non avec des produits biologiques.
  • Produits sanguins destinés au traitement qui ne sont pas entièrement utilisés ou sont périmés.
  • Les déchets d’anatomie humaine ne sont pas faciles à identifier.

Mais qui est concerné la collecte DASRI ? La nature des déchets à risque infectieux générés par les activités de soins médicaux les expose à un risque infectieux et doit être éliminée d’après une norme précise. Selon la loi sur la santé publique, quiconque produit des DASRI doit les éliminer.

L’obligation de l’élimination des déchets médicaux réside :

  • Aux établissements d’enseignement, de santé, d’industriel ou de recherche.
  • Une personne morale dont le professionnel de la santé est engagé dans des activités de production de déchets.
  • Une personne physique exerçant cette activité génère des déchets à titre professionnel (médecins, infirmiers, laborantins, pharmaciens, etc.)

Quel contenant doit être utilisé pour se conformer à la réglementation DASRI ?

Selon l’article L.541-2 de la loi de l’environnement, l’élimination des déchets infectieux rassemble les étapes de tri, de collecte, de conditionnement, de transport, d’entreposage et de traitement.

Les déchets contagieux des activités de santé doivent être séparés des autres déchets. Selon les dispositions des articles R.1335-5 et R.1335-6 de la loi sur la santé publique, ces déchets doivent être mis dans un conteneur spécial dès leur génération. Ces collecteurs de déchets médicaux DASRI empêchent la propagation d’agents pathogènes potentiels. Le traitement des déchets contagieux est effectué selon ses caractéristiques : solide, perforant, liquide, mou.

Le conteneur dasri doit : résistant à l’eau et étanche, de couleur jaune, montrer la limite de remplissage, contenir le logogramme « Danger Biologique », être à usage unique, être temporairement fermé pendant l’utilisation et être définitivement fermé avant de le retirer.

Les producteurs de DASRI doivent être équipés des contenants accommodés à tous les types de déchets qu’ils produisent.

Quelles précautions faut-il prendre pour transporter des DASRI ?

 Le déplacement des déchets hospitaliers doit respecter des protocoles très stricts. Il est important de s’assurer que l’emballage est scellé et propre (décontamination externe). Il est également recommandé de porter des gants imperméables jetables et des équipements de protection (vêtements de travail, gants, masques, etc.). La conformité des mesures d’hygiène est essentielle, notamment il ne faut pas boire, manger ou fumer sur le lieu de travail. Lors de l’accord DASRI, il est fortement recommandé de se désinfecter les mains après chaque opération. Mais où les déchets médicaux doivent-ils être stockés ?

Il est interdit de compacter et de congeler les récupérateurs, collecteurs contenant les DASRI. Les emballages pleins peuvent être temporairement stockés avant d’être transportés vers un emplacement de stockage centralisé. Afin d’obtenir une meilleure traçabilité, il est recommandé de faire attention à la date de stockage des déchets sur l’emballage.

Afin de limiter le contact avec les déchets infectieux, les collecteurs DASRI doivent être stockés à l’écart des zones actives et loin des prises d’air neuf de ventilation. Afin de faciliter le transport, il est mieux de stocker vos collecteurs de déchets médicaux dans un endroit facile à collecter.

 

Plan du site